Week-end à l’est / Budapest

Le théâtre de la résistance


vendredi 23 novembre - 18h00
Salon Roger Blin

Árpád Schilling appartient à la génération qui a grandi avec la fin du communisme, entre espoir et désillusion. Avec sa compagnie Krétakör, fondée en 1995, il se consacre à un théâtre social érigé en laboratoire de création, de contestation et de résistance.

Avec Árpád Schilling, metteur en scène
Rencontre animée par Oriane Jeancourt, rédactrice en chef à Transfuge.

Né en 1974 à Cegléd, en Hongrie, Árpád Schilling débute sa carrière au théâtre à l'âge de 17 ans. Parallèlement à ses études à l’Académie de Théâtre et de Cinéma de Budapest, il fonde le Théâtre Krétakör (Cercle de craie) en 1995. De 1998 à 2000 il dirige le théâtre József Katona, à Budapest. En 1999 il met en scène Platonov de Tchekhov avec les élèves du Théâtre National de Strasbourg, présenté au Festival de l’Union Théâtrale Européenne. À l’automne 2000, le théâtre de l’Odéon accueille sa mise en scène de Baal de Bertold Brecht. Plusieurs mises en scène marquent sa carrière internationale : à la Schaubühne de Berlin, au Piccolo Teatro de Milan et au Kasino du Burgtheater de Vienne. En 2003 La Mouette de Tchekhov confère à la Cie Krétakör – toujours indépendante – une reconnaissance dans le milieu théâtral hongrois et un succès international. En 2008, Árpád Schilling restructure son équipe de créateurs et passe d’un système de répertoire à un fonctionnement basé sur des projets. Il retire également le mot “théâtre” à sa compagnie pour ne conserver que “Krétakör”. Il initie alors une expérimentation artistique d’une grande envergure, dont les lignes de force sont la pédagogie, le développement social et l’accompagnement de talent. Parmi les nombreux prix obtenus, l'un des plus importants est le prix Stanislavski (prix d'honneur pour l'ensemble de la carrière d'un acteur) reçu en 2005. Il reçoit en 2009 le Prix Europe pour le Théâtre (Nouvelles Réalités Théâtrales) et sa Cie Krétakör reçoit en 2016 le Prix Princesse Margriet pour la Culture (Fondation Européenne de la Culture).